Si vous disposez d’une moto, vous savez toute l’importance de souscrire une assurance pour couvrir celle-ci. L’assurance moto offre de multiples bénéfices dans plusieurs situations. Néanmoins, il peut arriver que l’assuré décide de mettre fin au contrat d’assurance moto. Si c’est votre cas, sachez qu’il est tout à fait possible d’obtenir entière satisfaction. Il vous suffit de savoir comment vous y prendre. Découvrez quelques alternatives pour obtenir une résiliation d’assurance moto.

Obtenez la résiliation d’assurance moto avant la première échéance de votre contrat

Il existe de nombreuses raisons pour résilier un contrat d’assurance moto. Vous pouvez annuler ce contrat avant la première échéance. Pour obtenir une résiliation assurance moto dans cette situation, il convient d’enclencher une démarche administrative précise. Il faut préciser que plusieurs cas peuvent impliquer une résiliation d’assurance moto avant la première échéance. Cela est possible lorsque l’assuré change de situation. Dans ce cas, ce dernier dispose de trois mois environ pour faire une requête par courrier à la compagnie d’assurance.

Outre le déménagement, l’assuré peut mettre fin à son contrat d’assurance en cas de vente ou de cession de sa moto. À ce niveau, rédigez une lettre de demande de résiliation de contrat dès le lendemain de la cession de votre deux-roues. De plus, si vous perdez votre engin, vous pouvez résilier en 10 jours en moyenne votre contrat d’assurance. Par ailleurs, il est possible d’annuler une assurance moto lorsque l’assureur revoit ses tarifs à la hausse. Ici, l’assuré doit faire clairement une demande de résiliation par courrier entre 15 jours et 1 mois.

Voir :  Assurance Décès Invalidité : quels sont les critères de choix ?

Obtenez la résiliation d’un contrat d’assurance moto par les lois d’assurance

Si vous envisagez de résilier l’assurance de votre deux-roues, vous devez savoir qu’il existe plusieurs dispositions légales à prendre en compte. Vous retrouvez la loi d’assurance Hamon et la loi Châtel.

Résiliez une assurance moto par la loi Hamon

Lorsque l’assuré décide de rompre son contrat d’assurance après une année d’engagement, il doit recourir à la loi Hamon. Ce faisant, vous pouvez trouver un nouvel assureur sans contrepartie en échange. Cela dit, il est bien important de préciser que cette procédure allie facilité et simplicité. Cela parce que la démarche administrative est faite par la nouvelle compagnie d’assurance. Cette dernière se charge de faire la demande de résiliation sous l’autorisation de l’assuré. Au bout d’un mois après la requête de résiliation, votre ancien contrat d’assurance est annulé.

Résiliez une assurance moto avec la loi Châtel

L’assureur doit faire mention de la possibilité de résiliation dans le contrat d’assurance. De plus, la compagnie d’assurance est dans l’obligation de prévenir l’assuré 15 jours avant la période de la résiliation. Lorsque ces deux conditions du contrat d’assurance moto ne sont pas respectées, l’assuré peut décider de résilier ce gage. Pour y parvenir, il faut nécessairement contacter votre assureur par une lettre de résiliation. Sur cette dernière, vous devez mentionner entre autres :

  • vos coordonnés,
  • le numéro de votre contrat,
  • l’adresse de votre assureur,
  • la date.

Vous connaissez à présent les divers éléments d’une demande de résiliation d’une assurance moto. Toutefois, n’hésitez pas à recourir à des modèles de lettre de résiliation d’assurance moto. Il vous suffit de vous servir de votre mobile et le tour est joué.