L’assurance habitation au travers de ces garanties protège votre demeure contre un certain nombre d’événements. Personne n’étant à l’abri de l’assaut des voleurs, vous pouvez faire l’objet d’un cambriolage. Si vous revenez de voyage et constatez de tels méfaits, que faire ? Voici les premiers gestes que vous devez avoir.

Vérifiez la validité des garanties de votre assurance maison

L’assurance habitation permet non seulement de vous prémunir des recours du voisinage, mais également contre les agressions des malfaiteurs. Si vous avez subi un cambriolage dans votre domicile, c’est l’occasion de faire jouer les garanties de votre assurance maison. Pour ce faire, la première chose est de retrouver le contrat habitation délivré par votre assureur au moment de la souscription. Dans ce document sont mentionnées la période de couverture et les protections auxquelles vous avez adhéré.

Ce faisant, il est maintenant question de savoir si votre contrat d’assurance habitation est encore en vigueur. Si tel est le cas, allez ensuite à la page où sont répertoriées les garanties pour voir si le vol avec effraction est acquis. Ce n’est qu’à cet instant que vous pouvez aisément effectuer votre déclaration à l’assureur.

Contactez la police, prenez des photos des dégâts et ne touchez à rien

Les ravages causés par le cambriolage peuvent être minimes ou impressionnants. Dans tous les cas, contactez la police pour qu’une enquête soit faite en amont de la procédure de l’assurance. Avant l’arrivée des forces de l’ordre, prenez le soin de prendre quelques photos avec votre smartphone ou un appareil photo. Elles vous seront utiles au moment de la déclaration. Il est important d’effectuer des prises nettes afin que les images après impression soient de bonne qualité.

Veillez également à n’omettre aucun détail de dégradation qui pourrait servir à l’appréciation des dommages. Pour cela, vous allez devoir parcourir toutes les pièces où l’infraction s’est étendue. Par contre, ne touchez à rien qui pourrait altérer l’aspect originel du désordre inhérent à l’infraction avant le passage des policiers.

Recensez vos biens endommagés et volés

Dès que les hommes en uniforme ont fini leur part de travail sur place, vous pouvez enfin recenser les biens endommagés et précieux volés. Vous pouvez également procéder aux réparations des entrées touchées en cas de nécessité pour votre sécurité. Surtout, conservez jalousement les factures des dépenses engendrées par le cambriolage.

Vous devez également ressortir les preuves de transaction si des biens précieux vous ont été dérobés. La probabilité que ces derniers soient pris en compte dans l’indemnisation dépend de leur énumération parmi les biens déclarés à la souscription ou en cours de contrat.

Déclarer le cambriolage à votre assureur

Des suites d’un vol par effraction, il est primordial d’informer à la compagnie d’assurance qui s’est engagé au travers de la police multirisque habitation. Cette démarche est la déclaration et vous avez l’obligation de la faire dans un délai précis et restreint. Vous disposez exactement de 2 jours ouvrés à compter de la date à laquelle vous avez pris connaissance du cambriolage.

Si les méfaits ont été constatés en weekend ou le vendredi après l’heure de travail, vous serez obligé d’attendre le lundi. Toutefois, certaines sociétés d’assurance disposent désormais de service de déclaration assisté en ligne. Si éventuellement votre assureur en fait partie, vous pouvez alors procéder à l’enregistrement de votre sinistre sans plus attendre.