L’assurance habitation au travers de ces garanties protège votre demeure contre un certain nombre d’événements.

Personne n’étant à l’abri de l’assaut des voleurs, vous pouvez faire l’objet d’un cambriolage.

Si vous revenez de voyage et constatez de tels méfaits, que faire ? Voici les premiers gestes que vous devez avoir.

Vérifiez la validité des garanties de votre assurance maison

L’assurance habitation permet non seulement de vous prémunir des recours du voisinage, mais également contre les agressions des malfaiteurs. Si vous avez subi un cambriolage dans votre domicile, c’est l’occasion de faire jouer les garanties de votre assurance maison. Pour ce faire, la première chose est de retrouver le contrat habitation délivré par votre assureur au moment de la souscription.

Dans ce document sont mentionnées la période de couverture et les protections auxquelles vous avez adhéré.

Ce faisant, il est maintenant question de savoir si votre contrat d’assurance habitation est encore en vigueur. Si tel est le cas, allez ensuite à la page où sont répertoriées les garanties pour voir si le vol avec effraction est acquis. Ce n’est qu’à cet instant que vous pouvez aisément effectuer votre déclaration à l’assureur.

Contactez la police, prenez des photos des dégâts et ne touchez à rien

Les ravages causés par le cambriolage peuvent être minimes ou impressionnants. Dans tous les cas, contactez la police pour qu’une enquête soit faite en amont de la procédure de l’assurance. Avant l’arrivée des forces de l’ordre, prenez le soin de prendre quelques photos avec votre smartphone ou un appareil photo.

Elles vous seront utiles au moment de la déclaration. Il est important d’effectuer des prises nettes afin que les images après impression soient de bonne qualité.

Veillez également à n’omettre aucun détail de dégradation qui pourrait servir à l’appréciation des dommages. Pour cela, vous allez devoir parcourir toutes les pièces où l’infraction s’est étendue. Par contre, ne touchez à rien qui pourrait altérer l’aspect originel du désordre inhérent à l’infraction avant le passage des policiers.

Recensez vos biens endommagés et volés

Dès que les hommes en uniforme ont fini leur part de travail sur place, vous pouvez enfin recenser les biens endommagés et précieux volés. Vous pouvez également procéder aux réparations des entrées touchées en cas de nécessité pour votre sécurité. Surtout, conservez jalousement les factures des dépenses engendrées par le cambriolage.

Voir :  Qui propose une assurance piste moto ?

Vous devez également ressortir les preuves de transaction si des biens précieux vous ont été dérobés.

La probabilité que ces derniers soient pris en compte dans l’indemnisation dépend de leur énumération parmi les biens déclarés à la souscription ou en cours de contrat.

Déclarer le cambriolage à votre assureur

Des suites d’un vol par effraction, il est primordial d’informer à la compagnie d’assurance qui s’est engagé au travers de la police multirisque habitation. Cette démarche est la déclaration et vous avez l’obligation de la faire dans un délai précis et restreint. Vous disposez exactement de 2 jours ouvrés à compter de la date à laquelle vous avez pris connaissance du cambriolage.

Si les méfaits ont été constatés en weekend ou le vendredi après l’heure de travail, vous serez obligé d’attendre le lundi. Toutefois, certaines sociétés d’assurance disposent désormais de service de déclaration assisté en ligne. Si éventuellement votre assureur en fait partie, vous pouvez alors procéder à l’enregistrement de votre sinistre sans plus attendre.

Protégez efficacement votre maison grâce à une bonne assurance habitation

Si elle n’empêche pas un cambriolage d’avoir lieu, l’assurance habitation souscrite avec les options adaptées peut tout de même vous être d’une grande aide dans ce genre de situation, mais pas uniquement.

Si vous songez à changer d’assurance habitation, ou si vous cherchez simplement plus d’informations sur les différentes garanties existantes, voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que l’assurance habitation ?

L’assurance habitation a pour vocation de protéger le bien dont vous êtes propriétaire ou locataire, qu’il s’agisse d’un appartement, d’un studio, d’une maison ou encore de dépendances qui servent à votre habitation en tant que particulier.

L’assurance protège aussi bien le bâtiment en lui-même, que ses habitants (grâce à la responsabilité civile), ou encore les biens se trouvant à l’intérieur du logement.

Les garanties fournies par l’assurance habitation

Comme c’est le cas pour les voitures, l’assurance habitation dispose de différents niveaux de couvertures, grâce à des formules personnalisables. Ces dernières varient en fonction de l’assureur choisi, mais on peut systématiquement retrouver une formule de base qui comprend :

  • la responsabilité civile (obligatoire en location ou en copropriété) ;
  • les dégâts des eaux ;
  • les explosions ;
  • les catastrophes d’origines naturelles ou technologiques ;
  • les incendies.

Si vous souhaitez protéger davantage votre logement, vous pouvez opter pour le niveau supérieur qui correspond à l’assurance multirisque habitation. Celle-ci vient compléter la formule de base avec les garanties suivantes :

  • le vol et le cambriolage ;
  • la protection du jardin et de la piscine ;
  • les biens de valeur présents dans l’habitation ;
  • le bris de glace ;
  • les appareils électriques ;
  • les animaux.
Voir :  Comprendre la validité du permis de conduire

Ces garanties ne sont pas systématiquement toutes présentes dans les formules multirisques, mais elles existent généralement sous forme d’options que vous pouvez choisir d’ajouter ou non à votre contrat, pour obtenir la formule la plus adaptée à vos besoins (et ne pas payer pour une piscine si vous êtes en appartement !).

La franchise : un élément à ne pas négliger

Vous en avez probablement déjà entendu parlé dans le cadre de l’assurance auto, mais sachez que le principe de franchise s’applique également pour les assurances habitation : en cas de dommage ou d’accident, il s’agit de la somme non prise en charge par l’assurance, que vous devrez donc payer vous-même. Dans le domaine de l’habitation, elle se divise en deux catégories :

  • La franchise relative : l’indemnisation dépend dans ce cas du montant du sinistre. S’il est supérieur à la franchise, vous n’aurez rien à débourser et vous serez totalement indemnisé. Si c’est la franchise qui est supérieure au montant du sinistre, vous ne percevrez pas d’indemnités.
  • La franchise absolue : il s’agit d’une somme fixe, directement déduite du montant du sinistre. Une fois la franchise déduite, le montant restant du sinistre sera à votre charge.

Le montant de la franchise variant d’un assureur à l’autre, il peut être vraiment intéressant de prendre le temps de comparer différentes formules.

Comment choisir la meilleure assurance habitation ?

Maintenant que vous savez plus sur l’assurance habitation, vous vous sentez prêt à entamer les recherches ? Attention cependant à ne pas vous précipiter, et à préparer une liste de vos besoins : vous faut-il assurer de l’électro-ménager neuf et coûteux, ou des objets de valeur comme des œuvres d’art ? Une fois que vous aurez dressé un état des lieux des garanties importantes pour votre future formule, il est temps de se jeter à l’eau et de dénicher le meilleur contrat.

Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous : vous pouvez vous rendre en cabinet d’assurance pour y rencontrer un conseiller et obtenir un devis, mais il vous faudra démarcher d’autres cabinets si vous voulez comparer les offres. Or, cette méthode prend du temps !

Si vous souhaitez bénéficier des meilleures offres, tant sur le prix que sur le contenu, nous vous recommandons d’utiliser un comparateur d’assurances, comme Lesfurets.com.

Grâce à ce site Internet, vous n’aurez pas à bouger de chez vous, mais récolterez toutes les informations en quelques clics. Il vous suffira de quelques minutes pour remplir le formulaire en ligne contenant vos informations personnelles (état-civil, situation familiale, etc.), les données concernant votre habitation, vos besoins. Vous obtiendrez alors la liste des meilleures offres par prix croissant, et vous pourrez poursuivre avec la souscription d’un contrat si vous trouvez une offre satisfaisante.